Les Ombres Errantes

Une "partition à quatre mains" qui mêle la musique de François Couperin, maître incontesté du baroque à la française, interprétée au piano par le pianiste virtuose Iddo Bar-Shaï et les ombres façonnées en direct par Philippe Beau, magicien de la lumière. Les deux artistes ont travaillé plusieurs mois sous la houlette de la metteuse en scène suisse Chine Curchod qui a su créer une scénographie qui marie à merveille ces deux arts. C’est une osmose parfaite entre les deux artistes, qui n’avait jamais travaillé ensemble avant ce projet, imaginé par le CCR Les Dominicains de Haute-Alsace.

 

Durée : 1h

 

TELECHARGEMENTS :
- Dossier de présentation
- Revue de presse

" Les deux hommes cultivent le même goût de la précision et de la subtilité. "

- DNA

 

" son ingéniosité et la dextérité de ses phalanges sont inépuisables"

- Concertclassic.com

 

" Ce fut un très beau spectacle, gracieux et raffiné, plein de rêve et d’espoir."

- Musicologie.org

 

" Solidaires et à l’unisson, ils célèbrent la musique à quatre mains "

-Concertclassic.com

En voir plus